Jean-Raoul Austin De Drouillard

Jean-Raoul Austin de Drouillard, né à Port-au-Prince (Haïti) d’une mère dont les origines remontent au peuple Dogon et d’un père descendant des premiers colons français de Saint-Domingue, a été nourri pour une grande part de la culture suisse après avoir été adopté par une famille juive de Bâle. Il a étudié la philosophie, la linguistique et la littérature francophone en Allemagne, en France, en Suisse et au Canada. Il est actuellement professeur de civilisations françaises et de pédagogie à l’Université du Botswana.

Bibliographie

  • Le masque, Sainte-Croix, Edition Mon Village, 2007.
  • Tournier ou le retour au sens dans le roman moderne, Berne, Peter Lang, 1992.
Le masque
Le masque

« Le Masque » raconte l’histoire à la fois poignante, cocasse et sensuelle d’un petit garçon, dont la famille a été massacrée par les tontons macoutes du dictateur haïtien, Francois Duvalier.

Recueilli dans une famille suisse alémanique de confession juive, le petit garçon doit traverser toutes sortes d’épreuves psychologiques que créent immanquablement l’adaption et l’intégration à un nouveau milieu.

L’intégration est souvent difficile. Elle devient problématique dès lors qu’il s’agit d’un enfant adoptif de race et de culture différentes de celles des parents adoptifs, et que se dresse pour ceux-ci le dilemne du choix des moyens pour assurer la formation et le développement de l’enfant.

« Le Masque » dessine ce dilemne dès le premier chapitre.

Le masque, Sainte-Croix, Ed. Mon Village, 2007.