Jean-Pierre Rochat

Rochat, Jean-Pierre

Jean-Pierre Rochat est né en 1953 à Bâle et a grandi à Bienne dès l'âge de sept ans. D'abord berger en Suisse allemande et dans le canton de Vaud, il est devenu fermier et éleveur de chevaux. Paysan et écrivain, il vit à la Bergerie de Vauffelin (BE).

Bibliographie

  • La Nuit de la nouvelle. Poya, Paris, La Chambre d'échos, 2016.
  • Lapis-lazuli, Genève, Éditions d'autre part, 2015.
  • Melken mit Stil, traduction de Yla M. Von Dach, Biel/Bienne, die Brotsuppe, 2014.
  • L’Ecrivain suisse allemand. Roman, Genève, éditions d'autre part, 2012.
  • Mon livre de chevet empoisonné. Veille, Paris, La Chambre d'échos, 2006.
  • Sous les draps du lac. Aubes, Paris, La Chambre d'échos, 2001.
  • Sur du rouge vif. Poèmes, Genève, éditions d'autre part, 1999.
  • Hécatombe. Nouvelles bucoliques, Paris, La Chambre d'échos, 1999.
  • Paster sainza stailas. Raquint, traduction de Ursina Saluz, Schlarigna, Ediziun da l'Uniun dals Grischs, 1994.
  • Mon totem c’est la cheminée de l’usine d’incinération, Saint-Imier, Canevas, 1992.
  • Epilady, Saint-Imier, Canevas, 1990.
  • Hirt ohne Sterne. Erzählung, traduction de Elisabeth Profos-Sulzer, Gümligen, Zytglogge, 1986.
  • Berger sans étoiles. Récit, Lausanne, Editions d'en bas, 1984.
  • Scènes de la vie agricole. Nouvelles, Genève, Editions de la Louve, 1982.
L'Écrivain suisse allemand
L'Écrivain suisse allemand

L'amitié improbable d'un paysan de montagne et d'un écrivain à succès. Entre l'amoureux des vaches et le Casanova des lettres, s'échangent les expériences de la vie de bohème ou montagnarde, nomade ou sédentaire, dans le style brut et généreux qui caractérise Jean-Pierre Rochat.

(Quatrième de couverture, éditions d'autre part)