Patrick Amstutz

Amstutz, Patrick

Patrick Amstutz est né à Bienne en 1967. Poète engagé dans la promotion culturelle de l'arc jurassien et des littératures francophones, il a fondé deux associations: l'AEPOL en 2007, où il conduit des projets éditoriaux, et l’ACEL, en 2004, qui édite la collection d'études littéraires Le cippe, publiées chez Infolio. Patrick Amstutz vit à Bienne.

Bibliographie

Déprendre soi, poèmes 2004-2010 (Chavannes-près-Renens, Empreintes, 2011)
Déprendre soi, poèmes 2004-2010 (Chavannes-près-Renens, Empreintes, 2011)

Là où d’autres auraient écrit « se déprendre de soi », selon la règle, Patrick Amstutz intitule son dernier recueil « déprendre soi ». Ce type de fantaisie langagière – et parfois grammaticale – se retrouve ici et là dans ce livre, et d’autant plus remarquée que l’air de ces pages est pur, les mots pas très nombreux, le rythme à peine accentué, comme dans certains « refrains » pratiqués par Rimbaud. Mais Patrick Amstutz ne veut pas chanter pour simplement siffloter. Il place ses mots, ordinaires ou inventés, pour faire partager à son lecteur, très vite, de brefs instants sinon d’illumination, du moins d’évocation, et même d’évocation légendaire. Des prénoms mythiques se mêlent, dans un panier d’osier, à celui de la petite fille ; des événements insolites, et même inquiétants, à l’harmonie des jours avec leurs chèvres et leurs fromages. Tout compte fait, déprendre soi, ce n’est pas seulement, comme je l’ai cru d’abord, « se déprendre de soi », mais encore s’habituer à parler d’un ton égal, serein, à cette fragile marge des choses qui existent (si elles existent) pour elles-mêmes, hors de nous :


C’est ainsi bien souvent

que l’on prie

la même note en gorge.

 


(Salah Stétié)