Alexandre Friederich

Alexandre Friederich

Né en 1965 à Lausanne, Alexandre Friederich, fils de diplomate, passe son enfance à Helsinki, Madrid, Lausanne, Mexico, Hanoï. Philosophe de formation, il est l'auteur de pièces de théâtre et de récits voyageurs (dont Ogrorog, Prix Michel-Dentan 2011). Il est en outre musicien, traducteur et afficheur.

Bibliographie

Lausanne, art, 2017. Lausanne, art, 2017.

Ce triptyque explore trois variétés de la peur: l'angoisse, la crainte, l'effroi. Pourquoi a-t-on retrouvé autour d'Avila mille taureaux sculptés? Qui a transporté et disséminé dans toute la Castille centrale ces animaux de granit symbole d'angoisse pour les tribus vétones du Néolithique? Pour quelle raison, sinon la crainte qui accompagne toujours le perfectionnisme, la Suisse a-t-elle maintenu sous caisses, en pleine Guerre froide, 57 Mirages de combat? Et comment se fait-il qu'un passionné d'aviation ait pu construire dans sa grange un prototype recyclant des pièces de haute technologie dont l'achat a coûté 855 millions à la Confédération? Enfin, à quel modèle posthumain, la pornographie obéit-elle? Le gonzo numérique annonce-t-il l'âge effrayant du rapport sexuel formalisé?
L'archéologie, la sociologie et la pornographie ont leur méthode que la spéculation littéraire pousse ici dans ses retranchements afin de remonter aux origines de la peur.

(Présentation du livre, éditions art&fiction)

Constance , Lausanne, Infolio, 2016.
Ecriture. Guerre. Combat , Genève, Editions des Sauvages, 2015.
Fordetroit , Paris, Allia, 2015.
EasyJet , Paris, Allia, 2014.
45-12, retour à Aravaca , Lausanne/Genève, art, 2013.
Ogrorog , Genève, Editions des Sauvages, 2011.
Histoire de ma montre Casio , illustrations de Pascale Favre, Lausanne , Art & Fiction, 2008.
Etapes , Genève, Héro-limite, 2006.
Trois divagations sur le Mont Arto , Genève, Héro-limite, 2006.
Journée mondiale de la fin , contient: L'homme qui attendait l'homme qui a inventé l'homme ; Didadactures ; Programme de gestion colère et enlisement, Paris, Editions théâtrales, 2004.